La définition d’un test d’intrusion

La sécurité informatique et la cybersécurité sont des disciplines en constante évolution. Bien protéger ses systèmes numérique requiert d’effectuer une veille constante du secteur et de surveiller toutes les nouveautés qui pourraient représenter un danger pour ses réseaux professionnels. Pour vérifier la vulnérabilité de ses systèmes informatiques face à d’éventuelles cyberattaques, il est conseillé de procéder à des essais techniques, comme des tests d’intrusion. Explications.

Test d’intrusion informatique : qu’est-ce que c’est ?

En informatique, un test d’intrusion (parfois appelé pentest) consiste à vérifier le niveau de sécurité d’un système, d’un réseau d’entreprise ou encore d’une application de travail sur le web. Ce test permet de déceler les failles de la sécurité informatique d’une structure et de remédier à ces points faibles afin de protéger ses données. En pratique, le technicien informatique en charge du test d’intrusion va prendre la place d’un cyberpirate fictif en copiant un comportement d’attaque réaliste.

Le test d’intrusion poursuit deux objectifs capitaux pour une entreprise :

  • Évaluer le risque de cyberattaque qui pèse sur la structure.
  • Identifier les solutions pour réduire ce risque et mettre en place des dispositifs permettant de re-sécuriser ses activités : UTM, firewall, etc.

En pratique, l’entreprise qui fait réaliser un test d’intrusion travaille conjointement avec son prestataire informatique. Son intervention doit servir à mettre en œuvre une politique de sécurité informatique véritablement efficace en choisissant des solutions adaptées aux tendances du piratage sur le web à un moment M.

Le test d’intrusion est différent de l’audit de sécurité : cette seconde étude évalue le niveau de protection d’un système informatique au regard d’un référentiel déterminé préalablement par la politique de sécurité informatique d’une entreprise.

Test d’intrusion : une procédure technique

Lors de la définition de la stratégie du test d’intrusion, la direction d’une entreprise et son technicien informatique déterminent le type de cyberattaque à reproduire. Les chargés du pentest procèdent à des opérations appelées white box, black box ou grey box. Les couleurs désignent le volume et le niveau d’information que détient le pirate informatique. Par exemple, lors d’un test d’intrusion white box, le cybercriminel a en sa possession toutes les informations dont il a besoin (carte du système, liste des serveurs, adresses, IP, etc). Au contraire, en mode black box, le cybercriminel n’a en sa possession aucune donnée du système.

Voip Telecom est en mesure de vous proposer plusieurs types d’audits selon vos besoins et vos attentes : audit organisationnel et physique, d’architecture, de configuration, de vulnérabilité et de test d’intrusion.

Les experts qui procèdent aux tests d’intrusion suivent des scénarios d’attaque et établissent des documents qui détaillent les conditions de réalisation de l’opération. Dans ce rapport, il est fait mention :

  • Des vulnérabilités découvertes.
  • Du niveau de risque qu’encourt le système informatique de la structure.
  • De la probabilité que se produise une attaque.
  • Des conséquences d’une attaque sur l’intégrité du système ou du réseau.
  • Des recommandations assorties de solutions pour combler les failles de sécurité.

Informatique : quelle est l’importance d’un test d’intrusion ?

Le taux des incidents de sécurité utilisant des ransomware est en hausse constante : +255 % entre 2019 et 2020 (rapport de l’ANSSI). La France occupe le 4e rang des pays les plus touchés par des actes malveillants dans le domaine informatique et on considère que 4 entreprises sur 10 ont déjà subi une attaque ou une tentative d’intrusion. Ces chiffres expliquent l’importance d’une bonne sécurité informatique pour les entreprises : 80 % des sociétés qui ont subi une cyber-agression déposent le bilan dans les deux années qui ont suivi l’attaque.

Procéder à un pentest permet d’obtenir une étude technique et pratique du niveau de vulnérabilité de son système informatique. Le test d’intrusion, contrairement à l’audit de sécurité, n’effectue pas une évaluation référencée, mais bien une analyse par rapport aux tendances réelles du piratage informatique à un moment précis. C’est donc une opération qui permet de véritablement obtenir des résultats actualisés et en phase avec les dynamiques contemporaines des menaces informatiques. Le test d’intrusion est donc une solution optimale afin de ré-actualiser son niveau de sécurité informatique.

À ce titre, c’est un processus offrant de dégager des informations capitales pour identifier ses failles de sécurité. Il est même plus performant qu’un scan de vulnérabilité, qui consiste en une étude automatique des ports ouverts d’une machine précise (ou d’un réseau spécifique). Ce scan n’offre qu’un résultat partiel du niveau de protection, contrairement au test d’intrusion qui permet de découvrir des failles inconnues, car il n’est pas issu d’une procédure automatisée.

Comment procéder à un test d’intrusion ?

Le pentest est un outil important pour comprendre son niveau de protection informatique, mais il ne se suffit pas à instaurer une bonne politique de cybersécurité. En effet, le test d’intrusion ne consiste pas en une surveillance continue de son infrastructure numérique, mais donne un cliché instantané d’un état de vulnérabilité à l’instant T. Il doit donc être utilisé comme outil d’analyse et complété par des solutions de sécurisation informatique.

Les entreprises désireuses de procéder à cette étude technique doivent opter pour le bon prestataire de service. Attention, est important que le commanditaire donne officiellement son consentement pour procéder au test d’intrusion. Dans le cas contraire, le prestataire externe se retrouverait à effectuer une intrusion illégale, ce qui s’apparenterait à une tentative de piratage informatique. C’est pour cette raison qu’il est important d’établir des contrats de confiance dans le cadre d’une relation de travail sur le long terme avec une entreprise spécialisée.

En effet, un bon prestataire en sécurité informatique est aussi un expert de la connectivité des entreprises. À ce titre, il dispose d’une véritable compétence technique et sont en mesure de procéder à des tests d’intrusion, des scans de vulnérabilité, ou encore à des audits de sécurité. Ces professionnels peuvent aussi offrir à leurs clients des solutions opérationnelles fiables à mettre en place très rapidement. Grâce aux prestations premium de ces entreprises, il est aussi possible de conclure des contrats de partenariat de longue durée à des tarifs négociés. Le prestataire en sécurité informatique prendra en charge les opérations régulières de test du niveau de sécurité, vérifiera la fonctionnalité des outils de cybersécurité, ou encore interviendra en cas d’attaque et de reprise de service.

Le test d’intrusion est un élément incontournable d’une bonne stratégie de cybersécurité qui vise à maintenir constamment à jour le niveau de protection des structures informatiques d’une entreprise.

Notre offre

Firewall UTM

Offre Cybersécurité