Les différences entre la sécurité informatique et la cybersécurité

Les termes de cybersécurité et de sécurité informatique sont relativement similaires, et c’est pour cette raison qu’ils sont (à tort) confondus. Chaque discipline revêt une importance et des enjeux cruciaux pour le développement d’une structure professionnelle. Cependant, elles ne concernent des branches identiques de la protection informatique et n’ont pas recours aux mêmes méthodes et outils.

Cybersécurité et sécurité informatique : des disciplines différentes ?

La cybersécurité et la sécurité informatique poursuivent un objectif commun : protéger les personnes, les utilisateurs, les données et les appareils contre les intrusions extérieures malveillantes. Cependant, chaque discipline revêt des problématiques spécifiques et a recours à des outils différents.

La sécurité informatique traite de la protection et de l’intégrité des technologies de l’information. Elle s’occupe donc de la sécurité des systèmes, des réseaux et des données informatiques. Les experts du secteur développent des outils afin de protéger les structures contre les cyberattaques (virus, malwares, accès interdits, etc) tout en garantissant la disponibilité des données.

La cybersécurité, quant à elle, se concentre sur la prévention et l’évitement des menaces contre les systèmes informatiques ou les dispositifs numériques. On peut considérer que la cybersécurité traite de la protection des comptes d’utilisateurs et des informations personnelles en ayant recours à des stratégies de gestion de l’outil informatique au sein d’une entreprise. Par exemple, elle concerne la politique de connexion aux applications numériques dans le cadre du télétravail. Les experts, comme Voip Telecom, sont en mesure de proposer des politiques, des plans et des solutions qui tiennent des deux disciplines en fonction des besoins et des attentes de leurs clients.

La cybersécurité : définir des plans stratégiques opérationnels

La base de la cybersécurité, c’est de réduire les risques qu’encoure une structure dans l’utilisation du numérique. Elle consiste donc en l’action de protéger les informations conservées sur les ordinateurs en les faisant migrer sur des solutions de stockage performantes et sécurisées. Elle permet de défendre les systèmes, les réseaux et les postes de travail contre les intrusions indésirables. Elle se divise en plusieurs branches complémentaires :

  • La sécurité du réseau.
  • La sécurité des applications de travail.
  • La sécurité opérationnelle (les autorisations d’accès au réseau).
  • La sécurité de l’information et de son intégrité.
  • La reprise après sinistre (élaboration de plans de gestion de crise et de reprise de l’activité).

En ce sens, il est possible de considérer que les opérations tenant de la cybersécurité découlent d’une politique de protection informatique déterminée par les dirigeants d’une entreprise, en accord avec ses partenaires techniques. La cybersécurité, c’est donc une notion variable, qui correspond à l’approche spécifique d’une entreprise vis-à-vis de son utilisation du digital dans ses processus de travail. Une bonne stratégie de cybersécurité permet de se protéger contre les menaces sur Internet en appliquant des mesures défensives (et parfois offensives) spécifiquement adaptées à sa structure professionnelle.

La sécurité informatique : des solutions technologiques pratiques

La sécurité informatique est un processus de détection des accès non-autorisés à un système. C’est donc l’ensemble des instruments de sécurisation des éléments d’une architecture informatique qui ne sont pas forcément connectés au réseau.

Cette discipline, et les techniques qu’elle regroupe, visent à protéger les ressources d’une entreprise contre les pirates informatiques afin d’empêcher les activités illégales basées sur le vol d’informations sensibles. Elle évite qu’un cybercriminel ait accès aux données bancaires d’une entreprise, aux mails de ses collaborateurs ou à ses codes d’accès et évolue au fil des diverses formes d’attaques qui sont développées par les pirates informatiques.

Elle comprend plusieurs méthodes et instruments de sécurité, comme les pare-feu, les antivirus, les UTM, etc. En sécurité informatique, les techniciens travaillent autour de quatre piliers structurels incontournables :

  • L’intégrité de l’information.
  • La confidentialité des données.
  • La disponibilité des systèmes d’information.
  • Les authentifications des utilisateurs.

La sécurité informatique : des solutions technologiques pratiques

Pour protéger ses systèmes, ses accès et ses données, il faut utiliser à la fois les méthodes de la cybersécurité et celles de la sécurité informatique. Grâce à ces deux disciplines, il devient possible de se protéger contre les cyber-attaques ou les cyber-malversations, l’hameçonnage, les malwares ou les attaques par déni de service.

Afin de mettre efficacement en place des techniques combinées, il est conseillé de se tourner vers un expert en sécurité et en connectivité des entreprises. Idéalement, optez pour un professionnel capable de proposer une gamme complète de prestations informatiques de haute qualité technique et personnalisées.

La valeur d’une entreprise réside à hauteur de 70 % dans les données en sa possession. Les protéger, sécuriser les accès à son réseau, son système de stockage ou ses applications de travail sont donc devenus des éléments centraux pour lui permettre de se développer sereinement.

Notre offre

Firewall UTM

Offre Cybersécurité