SD WAN vs MPLS : le point

Afin d’entamer leur transition digitale de manière sereine et efficace, les entreprises d’aujourd’hui doivent s’assurer de s’équiper de manière optimale pour obtenir une connectivité de haut niveau. Les architectures SDWAN et MPLS proposent chacune des avantages importants pour les entreprises. Autonomie de réseau, accroissement de la borne passante, sécurité informatique ou optimisation des flux : le point sur les deux outils afin de savoir avec lequel s’équiper.

Le MPLS : une technologie dépassée ?

Le MPLS (pour Multi Protocol Label Switching) est un protocole informatique qui vise à améliorer la qualité du réseau interne d’une entreprise. Le MPLS facilite l’acheminement des paquets de données en labellisant un certain nombre de routes préconfigurées. Ainsi, il permet d’obtenir une bande passante peu encombrée et fluide. Les ressources des routeurs et la structure réseau d’une entreprise sont moins sollicités, puisque la procédure de routage est déterminée en amont.

Il offre une gestion centralisée des paquets de données d’une entreprise, mais cette administration doit impérativement être prise en main par un opérateur telecom. Outil performant, il n’offre cependant pas la flexibilité et la liberté d’un SD WAN.

Ainsi, une architecture MPLS consiste en un réseau privé, qui ne transite pas sur Internet. C’était à l’origine un atout conséquent : l’outil pouvait supporter l’utilisation d’applications professionnelles spécifiques lourdes. Cette caractéristique s’avère aujourd’hui un point faible de l’outil. L’ouverture du Cloud et l’hébergement généralisé des données en ligne (notamment des logiciels de travail, modèle SaaS type M365) ainsi que le besoin de se connecter depuis n’importe quel poste à tout moment de la journée, rend l’utilisation d’Internet essentielle pour le développement des activités des entreprises.

Ainsi, les défauts du MPLS tiennent à l’architecture fermée de bout en bout du réseau sur lequel il est déploié. En revanche, il est possible d’y adjoindre un VPN, afin de masquer les éléments des connexions de la structure lorsqu’elle doit utiliser un réseau public. Or, cette solution ne permet pas d’obtenir des performances de connexions suffisantes au fonctionnement quotidien d’une société.

Les limites du MPLS se font sentir ces dernières années, l’outil ne parvient plus à répondre à la nouvelle manière d’utiliser le net par les professionnels. En effet, le dispositif est nettement moins adaptable que le SD WAN, qui est capable de travailler de manière intelligente en temps réel en utilisant le net public.

Le SD WAN : le dernier outil d’une connectivité efficace et sécurisée

Le SD WAN (pour Software Defined Wide Area Network) est une solution intelligente qui vise à centraliser tous les liens d’une entreprise. Il optimise les routes empruntées par les flux numériques d’une structure. Le dispositif fonctionne sur le réseau cuivre (technologies de l’XDSL, comme l’ADSL, le VDSL ou le SDSL), ainsi que sur la fibre optique.

L’outil concentre tous les flux d’une structure, quel que soit le canal employé (cuivre pour le téléphone et fibre pour Internet, par exemple) au sein d’une plateforme. Cette centralisation permet ensuite au système SD WAN de redistribuer de façon optimisée les bandes passantes disponibles et de prioriser les flux par rapport aux autres en fonction des usages des collaborateurs.

Ainsi, le SD WAN est une solution de connectivité capable d’optimiser ses performances en temps réel. Il se charge de choisir le meilleur chemin à emprunter au sein du web public pour tous les flux du réseau interne d’une entreprise. En fonctionnant sur une structure privée, c’est un outil très sécurisé. Or, face à l’hébergement des outils bureautiques en ligne, les entreprises ont besoin d’accéder au net public de manière saine et efficace. Le SD WAN va se charger de choisir la meilleure route possible au sein du réseau public afin de transporter rapidement et sans coupures les flux et les données de la structure sur laquelle il est implanté.

SD WAN ou MPLS : que choisir ?

En pratique, avec un SD WAN, les activités secondaires ou de moindres importances pour la productivité de l’entreprise sont dépriorisées et orientées d’une manière différente par rapport aux applications les plus cruciales pour la structure. Cette optimisation des liens doit être paramétrée en fonction des besoins spécifiques de la société, de ses capacités de réseau et de ses objectifs. À ce titre, un SD WAN est mis en place par un technicien expert en informatique, qui se doit de proposer un service premium à ses clients comportant l’analyse des besoins, l’installation, le paramétrage et la manutention de l’outil.

Voip Telecom est capable de créer sur-mesure des architectures optimisées pour le transport de données des professionnels. Grâce au SDWAN, les utilisateurs des applications dans le Cloud bénéficient d’une connexion optimale et sécurisée puisque l’expertise de Voip Telecom se porte à la fois et sur le WAN et le LAN.

Il est tout à fait envisageable de mettre en place un système hybride, qui a recours à la fois au SDWAN et au MPLS. Afin de savoir quelle solution convient réellement à votre structure, il est nécessaire de prendre conseil auprès de Voip Telecom

Notre offre

MPLS

SD WAN